News de rentrée ! Partie 3 : naturisme & cubisme

Le domaine Laborde me semble vraiment un petit paradis familial, que je ne peux que conseiller à tout le monde. Deux piscines, sauna, toboggans, super belle nature (un nombre impressionnant de spots photos, notamment ces arbres s’étendant en plusieurs parties de façon assez féerique), chouettes activités, bonne atmosphère…

J’invite d’ailleurs les familles françaises à venir grossir les rangs, j’ai le sentiment que chaque année partout en France dans les clubs nats’ nous sommes un peu moins nombreux par rapport aux Néerlandais, Allemands et Belges. Peuples que je salue et avec qui j’ai eu d’excellents rapports. Heureusement qu’ils sont là. Grâce à eux j’ai fait de beaux body-paintings supplémentaires et ai pu bosser mon anglais. N’empêche ils nous colonisent les bougres 🙂

Mes remerciements là encore à l’équipe, dont chaque membre fut sympa, cool et détendue même dans les moments speeds.

Passons à présent au petit bilan artistique rituel…

Côté sessions photographiques :

Paradoxalement, au cours du séjour domaine Laborde, j’ai mené quelques-unes des meilleures séances photos du projet. Je ne l’écris pas par manque de modestie, simplement je m’aperçois que ma vision exacte des choses, contrairement au Covid, n’est pas vraiment transmissible. Ce qui est logique : chaque photographe vient avec son regard, sa touche personnelle. Qui est toujours très intéressante, mais jamais totalement comme je le souhaite. Il n’y a pas de « mieux » ou de « moins bien » à mon sens, surtout en art : il y a juste des intentions différentes. C’est ce qui en fait toute la richesse.

D’où une conviction qui s’est ancrée en moi : à l’avenir il me faudra mon propre appareil-photo, d’où la nécessité non seulement d’acquérir ce qu’il faut mais aussi et surtout d’apprendre la technique. Encore un élément qui s’ajoute à ma montagne de tâches en cours de route et de projets, mais qu’il faudra pourtant mener coûte que coûte. C’est aussi ce qui est intéressant dans la démarche : elle est évolutive, et chaque été le concept prend de nouveaux aspects, me forme, me fait mûrir.

Lors de ce mois de juillet, c’est surtout mon regard photographique qui s’est développé. Plans, cadres, approche, poses : l’inspiration était au rendez-vous.

Il me faut maintenant étendre l’idée jusqu’à créer une « touche »… Autrement dit, que l’on sente la patte du projet Symbiose en chaque shooting, pas seulement dans le motif mais aussi dans le grain, la lumière…

Effrayant n’est-il pas ?

Mais grisant surtout.

Côté peinture :

Autant j’ai été heureux de voir tous ces modèles épanouis par l’expérience, et qui une fois encore m’ont envoyé nombre d’énergies positives pour la rentrée…

Autant je n’ai été que très moyennement satisfait de mes dessins. J’avais l’esprit encore un peu trop embrumé par les épreuves de ces derniers mois, par la tournure un peu trop rock n’ roll de septembre… Bref, je ne me suis pas trouvé tout à fait dans le coup !

Mais qu’à cela ne tienne, je vais m’y prendre bien plus tôt pour l’année prochaine, dès début janvier pour tout dire, en reprenant chaque point à zéro. Pour l’été à venir, il se pourrait, entre autres, que le plus grand centre naturiste d’Europe soit intéressé.

A suivre le 15 septembre « News de rentrée ! Partie 4 : présent & futur »…

Une réflexion sur “News de rentrée ! Partie 3 : naturisme & cubisme

  1. C’est très agréable de te lire. C’est vraiment d’un niveau supérieur aux projets similaires sans âme, qui ne font qu’entasser les clichés.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s